La vie Communale

CURIOSITES GESVROISES : Le lavoir du Domaine

     Le lavoir a été un lieu essentiel dans le vie rurale.
     Au milieu du 19ème siècle, le hameau du Domaine comptait une soixantaine d’habitants. Ce lavoir non couvert, nous montre les conditions difficiles que connaissaient les femmes à cette époque. De simples pierres posées sur le bord de l’eau leur permettaient de s’installer pour laver leur linge. Plus récemment, pour augmenter les emplacements et améliorer le lavage, une planche a été posée.
    L’abandon du lavoir du moins dans sa fonction initiale, depuis quelques dizaines d’années, l’a rendu à l’état sauvage. Il est donc devenu une simple nappe d’eau alimentée par une source.
    Cette mare est maintenant un écosystème riche et diversifié.  D’abord beaucoup de petits invertébrés y trouvent l’hospitalité : les larves d’éphémère, les sangsues, limnée..., et la larve de libellule carnivore, qui peut vivre jusqu’à 3 ans dans l’eau avant de se métamorphoser. La grenouille rousse, le crapaud accoucheur et le crapaud commun sont aussi intéressés par cette réserve d’eau pour leur reproduction. Plus haut, des passereaux comme le rouge-gorge viennent s’y abreuver régulièrement. La flore, elle aussi est caractéristique. Sa protection est essentielle pour l’équilibre de ce milieu aquatique. On y observe, les joncs, la menthe, les lentilles et des Iris Faux-açores qui contribuent au maintien des berges.